Description

Situé à environ trois kilomètres de Tortosa, près du quartier de Sant Llàtzer et avant d'arriver à Soldevila et à Campredó, il se trouve à l'emplacement de la tour Torre de la Petja, au centre d'une zone dispersée d'habitat agricole et ancien. la tradition Détruite pendant la guerre de France, une partie de l’usine est rattachée aux bâtiments voisins de l’ermitage, qui l’ont endommagé comme élargi.

Le 12 avril 1378, Cleric Guerau de Montbrú, archidiacre de Culla, fonda le sanctuaire. Il organisa la construction de la chapelle sur le flanc de sa maison, à côté de la tour. Cependant, il a fondé un avantage pour l'aumônier qui l'a assisté. L'ermitage était connu par Santa Maria de la Petja, selon le désir de Guerau de Montbrú, et était la première et commune paroisse de Campredó et Sant Llàtzer. Les vestiges de la croix de la Petja, datant du 12ème siècle, sont préservés.

Les armes qui apparaissent dans les chapiteaux de la porte gothique sont les mêmes que celles de la sépulture de la tombe du chanoine Pons de Guàrdia (+334), dans le cloître de la cathédrale. La Vierge de La Petja ou Los Ángeles célèbre le 2 août.